Déambulation 63. Retour au pas

Le dernier, et le seul, billet écrit à la suite de quelques jours passés à Val-David commençait avec « l’idée d’une fin ». Par là, je faisais référence à l’année 2012 qui se terminait et à une modification assez radicale de L’ÉCRAN FENÊTRE : je promettais d’en faire un blogue essentiellement de voyage, non pour donner des conseils pratiques ou des impressions superficielles sur des villes étrangères, mais bien pour propulser la réflexion sur l’espace et la déambulation au-delà de la sphère du familier. C’était avec un incroyable besoin de repos que j’avouais l’éparpillement difficile et les absences de la dernière année : « j’ai beaucoup marché, cette année, mais je n’ai pas toujours eu l’occasion de revenir sur mes pas ». C’est encore à Val-David, cette fois libéré de la lourde neige sur les arbres, que j’ai porté une seconde fois vers l’horizon un regard rétrospectif. Si j’ai encore beaucoup marché, cette année, je dois dire fièrement que j’ai su, à certaines reprises, suivre les traces invisibles dans le ciel pour changer de direction et, parfois, revenir sur mes pas : l’Espagne est un pays auquel je retourne, comme l’Allemagne et comme le moins exotique, mais non moins luxuriant, Val-David.

IMG_1058

C’est en regardant des petites chutes qui coulaient sous une fine couche de glace que je m’étais mis à penser, en décembre 2012, à la possibilité de forcer un repos pressant qui me permettrait éventuellement de retrouver le plaisir que j’avais à enseigner, à écrire et à voyager. Poussé par le désir de retrouver ma capacité de voir le monde, je m’étais donné comme défi de me taire. Ça n’a pas duré longtemps, juste les quelques mois qu’il fallait pour toucher le fond, entendre l’extérieur et remonter.

Cette fois, c’est en regardant l’horizon bleu et vert, au bord d’une falaise à près de 500 mètres d’altitude, que je me suis mis à penser à la possibilité d’un voyage qui nécessiterait un certain courage supplémentaire et qui me placerait autant en plein milieu de grandes villes qu’au milieu du désert ou de la mer. Si j’ai décidé de ne pas travailler cette session et de me consacrer à un nouveau et ardu projet d’écriture, c’est bien parce que je choisissais par le fait même, en marchant attentivement sur les racines des grands arbres, de me rendre à l’autre bout de l’Amérique pour observer les traces – imperceptibles au Québec – de mes origines que j’imagine en rêve exposées sur les mémoriaux et les sites historiques de Santiago et de Valparaiso, éblouies par le soleil crevant d’Antofagasta et cachées entre les fjords qui séparent Puerto Natales de Punta Arenas.

IMG_1027

IMG_1044

IMG_1041

J’ai peu voyagé, au Québec, peu en Amérique. Val-David a beau être le lieu québécois le plus au nord que j’ai visité depuis l’âge adulte, je dois avouer que cet endroit a quelque chose de révélateur pour moi. Devant le silence des paysages, accompagné de l’amoureux, je ne peux faire autrement que de voir plus clair. C’est donc propulsé encore une fois par Val-David que j’annonce les mois à venir : les prochains billets de l’ÉCRAN FENÊTRE rendront compte de l’Amérique du Sud, de mon séjour au Chili. Le ton risque de se modifier, puisque je ferai enfin ce voyage que j’ai toujours redouté et que j’ai toujours évité en me rendant plutôt en Europe : j’entre dans une forêt qui cache sous ses couleurs de grandes surprises pourtant connues, des secrets qu’on n’entend véritablement que lorsqu’on s’y rend. Je marcherai beaucoup pour être confronté à cette familière altérité. Je reviendrai sur mes premiers pas.

IMG_1061

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :